Expression libre

Je me rends compte que certains des visiteurs de ce blog souhaitent parfois laisser un message, sans trop savoir où le poster, par défaut de sujet adapté.

C’est pourquoi je met en place cette page : elle vous est dédiée. Un message personnel à m’adresser ? Une expérience à partager ? Une inspiration lyrique soudaine et fulgurante ? Vous pouvez écrire dans les commentaires de cette page tout ce qui vous passe par la tête (dans la limite du raisonnable bien sûr) et qui ne trouverait sa place nulle part ailleurs sur ce blog.

Lancez-vous, cet espace est le votre.

Publicités
  1. amay
    10 octobre 2010 à 17:10

    Pays de gréve . Une minorité bloque une majorité. Nous devrions faire une contre manifestation . Toujours non sans aucune autre proposition D S K plus intelligent prend parti pour une retraite + 2 ans Je sais, dur pour les jeunes , mais merveille la durée de vie a augmentée. Le Japon a lui quel régime, et quelle mentalité ?
    je rage les Bétrancourt vont ils venir pour l’anniversaire de Françoise , mystère J’ai été plus rapide aujourd’hui Il faut l’aimer ce petit fils pour se battre avec cette machine.
    Il pleut des cordes Tendresses Amay xxxxxxx

  2. amay
    18 octobre 2010 à 17:32

    Photos superbes .J e souhaiterais avoir une ou deux

    Photos superbes . J’ aimerais les avoir , que faire? Don Papa ne peut rien imprimer par ordinateur . Tellement de découvertes , que de temps pour une seule tenue , inimaginable !
    Xavier et Elodie sont eux aussi prêt à agrandir leur famille, un Baby pour Mai . grande et merveilleuse famille . Nous sommes heureux ;

    Tendresses Amay xxxxxxxx

  3. Mégane LOUIS
    12 décembre 2010 à 21:51

    Bonjour,
    Je suis en première Es et je fais mes TPE sur le japon ( les étrangers au japon) et j’aurasi besoin de votre aide!
    Si vous avez vécu ou vous y êtes aller!!! Pouvez vous répondre a ce questionnaire!!
    Merci d’avance!!!!!!!!!!!!
    A. êtes vous aller au japon pour:
    1. vos études
    2. une expérience professionnnelle
    3. faire du tourisme
    4. autres (précisez)

    B. A t-il était facile pour vous de vous adapter à la société japonaise?
    C. Les japonais vous ont-ils bien accueillit? Vous êtes vous facilement liés d’amitié avec les japonais?
    D. Quel impression gardez vous de votre première rencontre avec les japonais?
    E. Il y a t-il des « choses » qui vous choquent toujours a porpos de la société japonaise? ou des japonais?
    F. Vous sentiez vous totalement intégrés a la société nippone?
    G. Que pensent les japonais des étrangers qui vivent au japon?

    Merci de répondre cela m’aiderais grandement ^^
    et si vous avez d’autre questions en plus que je pourrais dire ou des anecdotes! Merci

    • 16 décembre 2010 à 23:19

      Bonjour Mégane.

      Pour répondre à tes questions:
      A) un peu de tout en fait (donc plutôt la réponse 4 …) : je ne suis pas venu pour mes études, mais j’apprends le japonais dans une école spécialisée ; je ne suis pas venu pour me faire une expérience professionnelle, mais comme je n’ai pas le budget pour rester aussi longtemps que je voudrais, il va falloir passer par la case travail ; C’est mon troisième séjour au Japon, je connais donc déjà les principaux lieux touristiques, mais il y a tellement de petites choses à voir/faire en dehors des chemins tracés ; En fait, je suis surtout venu pour transformer l’expérience de « touriste » que j’avais du Japon en un expérience de « résident » : le Japon du quotidien est assez différent de ce que les touriste prennent le temps de voir …

      B)ça dépend de ce que tu entends par « s’adapter à la société japonaise » : j’aime leur mode de vie, et depuis trois mois que je suis là je n’ai pas changé d’avis sur la question et je n’ai pas (encore) envie de rentrer en France ; quand on aime quelque chose, est-il vraiment besoin de s’y adapter ? par contre, n’étant arrivé qu’avec des notions de japonais assez élémentaires, il est vrai que la communication a pu s’avérer difficile au départ (essaye donc d’acheter un téléphone quand tu peine à t’exprimer dans la langue et que le vendeur ne parle pas un mot d’anglais … avec, les procédures, les papiers à remplir, …)

      C)Là on commence à toucher un point délicat : les japonais constituent un peuple très accueillant : ils te parlerons toujours avec le sourire et refuseront rarement de t’aider, mais il le font plus par politesse (voire par peur d’être mal perçu) que par gentillesse. Bien sûr, je parle là de généralité : il y a au Japon, comme partout ailleurs, beaucoup des personnes avec la main sur le cœur, mais ce qui transparait surtout, c’est la volonté de rendre service, « parce que c’est comme ça qu’il faut faire ». Pour ce qui est d’avoir des amis japonais, c’est la même idée : bien sûr c’est possible, il y a d’ailleurs des lieux spécialisé dans les rencontres entre japonais et étrangers, mais comme tu pourra le lire sur beaucoup de blog en rapport avec le Japon, et comme les japonais le disent souvent eux-même, il toujours profiter de ses années de « lycée » car, une fois passer cette période de la vie, on ne se fait plus d’amis sincères, mais des relations (généralement de travail)

      D)Ma première impression date d’il y a 5 ans, alors c’est un peu loin tout ça, mais dans l’ensemble je dirais « serviable »

      E)A vrai dire non : je pars du principe que quand on veux vivre dans un pays étranger, si on ne fais pas l’effort d’accepter la différence culturelle et de s’adapter, il n’y a aucune raison pour que les « autochtones » nous acceptent. Et je ne suis pas venu pour rester seul dans mon coin …

      F)Je pense que la plupart des immigrés au Japon diront la même chose que moi : quand on ne « né » pas japonais, on « n’est » pas japonais. Au final, même les personnes avec plusieurs années sur le sol nippon continuent à ne pas se sentir totalement intégré à la société japonaise. On est rarement pris à parti, mais il n’est pas nécessaire de parler pour nous faire sentir « notre différence » …

      G)Les réactions des japonais vis-a-vis des étrangers sont assez disparates : Il y a ceux qui viennent essayer de discuter (en japonais, anglais, ou même parfois français), il y a ceux que ça indiffèrent (un grande majorité je crois, les japonais commencent à s’habituer à la présence des étrangers sur leur sol), et il y a ceux qui préfèrent nous éviter (en changeant de place dans le train quand on arrive par exemple).
      A ce sujet deux petites anecdotes :
      Un jour je rentre dans le train, direction mon école de langue. Dans le train, une femme me regarde avec insistance, une fois, deux fois, puis décide de tirer la fermeture éclair de son sac avant de détourner le regard … (je précise que j’ai la trentaine et, même si je ne porte pas de costume, j’essaye quand même de m’habiller correctement, et je n’ai pas l’impression d’avoir l’air dangereux …)
      Une autre fois, en balade dans un quartier que je ne connaissais pas, je recherche un restaurant où manger. Je jette mon dévolu sur un restaurant de Tonkatsu, a l’allure sobre et simple, le petit restaurant typique mais qui semble bien tenu. Sur le menu pas de photo, et presque que des caractères que je ne connaissais pas encore … je me sent un peu perdu mais je décide de commander quelque chose « au pif ». Le patron arrive pour me servir et commence à me conseiller, avec patience et gentillesse malgré mon japonais plus qu’approximatif, sur la manière de manger son plat, quelle sauce appliquer sur quel ingrédient, etc … je n’en ai pas encore eu l’occasion d’y retourner, mais si je repasse par là, je sais que je connais une bonne adresse.

  4. isabelle
    24 décembre 2010 à 17:44

    メリー・クリスマス 新年、明けましておめでとう !

  5. isabelle j-samuel camille et aurore
    1 janvier 2011 à 13:10

    Nous te souhaitons une très bonne année 2011 plein de bonne chose gros bisous

  6. 17 janvier 2011 à 00:00

    En effet, le monde est petit !

    Je suis content et parfois un peu surpris de voir que d’autres ont les mêmes passions, et surtout ont tenté le même genre d’aventure que moi.

    En tout cas un blog joli et interessant (j’ai pas encore tout lu, mais je vais m’y mettre !).
    Bonne chance à toi dans ton aventure.

  7. justin
    28 février 2011 à 01:09

    salut j’ai le même désire que tu as eu c’est a dire de partir au japon pour y résider mais je n’ai aucune expérience à ce niveau pour dire j’ai rarement quitter ma région donc cela serai un grand pas pour moi,( mais que j’ai quand même envie de sauter) actuellement j’ai 21ans et je ne parle pas japonais mais je suis désireux d’apprendre, j’ai d’ailleurs commencé des cours sur des sites internet depuis peu.
    j aimerais:
    -des conseils de ta part.
    -connaitre ta situation avant ton départ.

    • 28 février 2011 à 12:32

      Salut Justin.

      L’idée de venir vivre au Japon m’a trotté dans la tête un moment avant que je ne me décide a franchir le pas. En fait, c’est la troisième fois que je viens au Japon, les deux premières ayant été des séjours touristique, mais dès le deuxième séjour (il y a maintenant trois ans) j’avais commencé a émettre l’idée. J’avais également eu l’occasion de voyager dans d’autres pays, mais toujours pour une durée relativement courte. Au moment où je me suis enfin décidé, j’avais 30 ans, j’étais employé dans la même société depuis 5 ans, et même si j’avais une vie qu’on pourrait qualifiée de « confortable » (un toit au dessus de la tête, une famille et des amis, et de quoi me faire plaisir au quotidien), je sentais qu’il y avait quelque chose qui me manquait, et c’est ça qui m’a décidé à partir.
      Voilà en gros pour ma situation avant le départ.

      Pour ce qui est des conseils, c’est un peu plus délicat parce que ça dépend aussi de la nature réelle de ton projet « Japon », et de ce dont tu pourrais avoir besoin pour réaliser ce rêve…
      Toutefois, voici quelques avis qui me semblent de bon sens quelque soit la situation:
      Bien évidemment, apprendre le japonais. Je ne parle de le comprendre parfaitement, mais d’avoir des notions de bases qui te permettront d’établir un premier contact avec les japonais. Je pense que le JLPT N4 voire N3 serait un bon niveau pour commencer à converser. Ceci dit, il ne s’agit que d’une estimation, j’avoue n’avoir jamais tenté de passé le test, et avoir toujours du mal à dialoguer en japonais …
      Ensuite l’aspect budgétaire. Soit tu arrive avec quelques économies déjà un boulot en poche (mais je t’avoue qu’il ne faut pas trop compter la dessus, la majorité des entreprises japonaises cherchant quelqu’un parlant bien le japonais, et demandant généralement à ce que le postulant ai déjà un visa de travail et soit sur le territoire japonais), soit tu te prépare un bon budget de départ (j’entends par là environ 10000 euros). La vie au Japon est plutôt chère, et Tokyo reste l’un des villes les plus chère du monde (voire la plus chère). Voici de quoi te donner un petit aperçu mensuel : loyer – environ 70000 yens pour quelque chose de correct ; école de langue – 50000 yens ; 30000 ou 40000 yens pour les dépenses du quotidien (alimentation, transport, …) ; Il faut compter aujourd’hui environ 150000 yens mensuels minimum pour pouvoir vivre correctement sur Tokyo (moins si on oublie l’école de langue, mais simplement être dans le pays ne suffit pas toujours pour progresser dans la langue, il s’agit surtout d’une question de caractère et de « débrouillardise »), ce qui revient à environ 1350 euros par mois.
      Sinon, d’un point de vu plus « social » je te conseillerais de te rapprocher un peu des communautés japonaises qui pourrais s’être établies du côté de chez toi, ou d’essayer de contacter par internet des associations d’amitié franco-japonaise, histoire de tenter de pratiquer un peu ton japonais (une langue ne peu s’apprendre que si on la pratique), et surtout d’avoir un aperçu de ce que peut vraiment être la culture japonaise, vue par les japonais, et par simplement cette image un peu déformée que l’on en a à travers des manga/anime/drama/autres.
      Si tu en as la possibilité, part donc faire un premier voyage d’agrément (si ce n’est déjà fait bien sûr) de quelques semaines au Japon. Ca te permettra peut-être de savoir où tu vas mettre les pieds, mais aussi de déterminer ce que tu peux attendre de ton projet.
      Venir au Japon est un beau projet. Je t’encourage à le mettre en oeuvre si c’est vraiment ce que tu veux, et ce quelque soient les obstacles que tu pourrais rencontrer. Mais, à mes yeux, il ne peut s’agir d’une finalité en soit : vivre au Japon peut-être une expérience merveilleuse, à condition de savoir ce que l’on veut faire une fois sur place.

  8. isabelle
    11 mars 2011 à 11:28

    coucou guy, je voulais savoir si tu allais bien je viens de voir qu’il y’avais eu un seisme très violent au japon avec 2 tsunami j’espère que tu va bien

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :