Accueil > Coté Japon, Divers > Toujours en vie

Toujours en vie

Je n’ai pas écrit sur le Japonaute depuis longtemps, et en particulier depuis le débuts de ces dramatiques évènement sur le sol japonais. Mais  je vais bien (ou en tout cas aussi bien que l’on puisse aller dans ce genre de situation).

Pour résumer ma situation actuelle, j’étais à Tokyo lors du gros séisme, et ça a beaucoup bougé mais sans dégâts de mon coté. Puis il y a eu les alertes au tsunamis, un peu flippantes mais ça se gère. Enfin les problèmes avec la centrale nucléaire, et là j’avoue que j’ai commencé a stresser. J’ai surveillé la situation aussi régulièrement que possible, histoire de savoir comment et quand réagir si nécessaire. Hier (Dimanche 13 mars), L’ambassade de France au Japon recommande à ses ressortissants qui n’ont aucun impératif sur Tokyo de quitter la région du Kanto. J’ai hésité un moment, puis j’ai commencé à faire mes valises, l’objectif étant de rejoindre Kyoto ou Osaka le lendemain (aujourd’hui donc).

Je ne suis plus à Tokyo, mais a Kyoto. J’ai choisi cette ville parce que je la connait déjà, j’y ai quelques points de repères, et parce qu’elle n’est pas loin de l’aéroport international du Kansai (à Osaka, environ 1H30 de train depuis Kyoto), en cas de problème.

Ma situation est des plus ambiguë (comme pour beaucoup de français j’imagine qui doivent faire face a des choix délicats) : j’envisage de rentrer en France (temporairement ou définitivement), même si je n’ai pas vraiment envie de partir. Mais le fait est, en même temps, que mes ressources financières commencent a s’amenuiser, et que je risque de ne pas pouvoir rester très longtemps non plus.

Je pense que je vais rester sur Kyoto quelques jours, histoire de voir comment les choses évoluent, avec un peu de distance, et j’aviserais en fonction du déroulement des évènements.

Pour résumer les risques tels qu’ils sont aujourd’hui : une centrale nucléaire avec 3 réacteurs potentiellement incontrôlables, 2 centrales dont ils ont toujours du mal a refroidir des réacteurs, et un fort risque de violent séisme dans les prochains jours (70% d’avoir un séisme de magnitude 7 dans les 3 prochains jours d’après l’agence de météorologie japonaise).

Si les choses s’arrangent, je pense peut-être profiter encore un peu du Japon avant de rentrer en France.

Si ça ne s’arrange pas … j’aurais quand même pu vivre une partie de mon rêve …

Publicités
Catégories :Coté Japon, Divers
  1. Vincent.G
    15 mars 2011 à 04:41

    Salut Je te cache pas que si cela pète, on va se poser quelques questions mais toi faudra pas que tu t’en poses.

    Et contrairement à ce que dira la chine et tous les pays d’Asie, le nuage aura pas besoin de visa pour passer les frontières. 🙂

    • 15 mars 2011 à 06:29

      Avec les évènements de ce matin, j’ai décidé de prendre un billet d’avion et de rentrer en France …

  2. lauriane
    15 mars 2011 à 14:04

    j’étais sur tokyo aussi durant le tremblement! (je me suis fait 4h de marche pour rentrée a ma guesthouse! vu que je bossais pendant le tremblement)

    je viens de rentrer en france (depuis hier soir)

    a l’aeroport normalement ils peuvent te faire le re entry permit (il faut payer 3000yens)
    donc ainsi tu pourras revenir si tu le souhaite (sans gacher ton visa working holiday)

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :