Accueil > Coté Japon, Divers > Une semaine déjà : premier bilan

Une semaine déjà : premier bilan

Cela fait quelques jours déjà que je n’ai pas mis à jour ce blog : ce n’est pas que je vous oublie (à chaque balade, je me dis « tiens je vais leur montrer ci, il faut que je leur parle de ça, … »), mais tenir un blog à jour aussi régulièrement prend plus de temps que je pensais.

Enfin, comme dit dans le titre, cela fait un peu plus d’une semaine que je suis au Japon, et un premier bilan s’impose : mis à part l’aspect « débrouille » du début de cette semaine (perte de bagage, tout ça …), ça ce passe plutôt bien.

Point de vue budget, je suis dans les clous de ce que je m’étais fixé, à savoir idéalement 20000 Yens par semaines pour la vie courante (déplacements, nourriture, …) avec une marge de 10000 Yens supplémentaires en cas de sorties resto ou autre achats importants (ex: achat d’un téléphone). Le cours du Yen aujourd’hui tourne autour de 1 euro = 110 yens, faîtes le calcul  vous-même. (Le tout sans compter la location de l’hébergement que j’ai déjà payé pour deux mois). Après il doit être possible de faire avec moins, mais ça deviendrait franchement contraignant, or je ne suis pas venu au Japon pour me prendre la tête et ne pas profiter de ce qu’il a à offrir, même si à cause de ça, je dois écourter l’expérience.

Coté apprentissage de la langue, ça reste toujours un peu laborieux, mais j’arrive à me faire comprendre, sans forcement toujours comprendre ce qu’on me dit. Depuis que j’ai pu récupérer mes livres de japonais, je me suis remis au travail, et je constate encore mieux combien de choses il me reste à apprendre. Je crois que le début des cours de japonais dans une semaine me fera le plus grand bien.

En ce qui concerne mon intégration dans la société japonaise, même si une semaine est court quand on parle d’intégration sociale, ça reste le point noir de ce bilan. Bon rassurez-vous, je me suis pas encore mis tout le Japon à dos hein … mais c’est vrai que, n’ayant pas encore « d’activité réelle » (j’entends par là autre que glandouille et tourisme de base), j’ai du mal à me « trouver une place » dans cette société, culturellement très différente de ce que l’on connait (non, les manga ne peuvent pas servir de base à une étude sociologique de la société japonaise ! … ), et qui n’attend pas grand chose de vous, vous l’étranger (pour ne pas dire l’intrus parfois). Au cours de cette simple semaine, j’ai rencontré tous les types de comportement auxquels un « Gaijin » (abréviation, potentiellement péjorative, du mot japonais « Gaigokujin » pour « étranger »), peut-être confronté : les indifférents (la majorité je crois), les « enthousiastes » (ceux qui tentent d’aider au mieux, voire d’établir un contact ou une discussion), et les « hostiles » (ceux qui changent de wagon dans le métro quand vous arrivez, qui changent de trottoir ou plus simplement vous bousculent sans chercher à s’excuser ni même à se retourner). Si on ajoute à ça le fait que je ne suis pas d’un naturel très sociable (comprendre « moi dans grotte, moi heureux » …), vous comprendrez que je n’ai pas eu l’occasion de tisser beaucoup de liens. Là encore, je crois que les cours de japonais me feront du bien.

Sinon, pour finir, le Japon est conforme à ce qu’il y avait dans mes souvenirs, mais je crois que le « paysage » a un peu changé : je vois des couples se tenir par la main, ou la taille, dans la rue (inimaginable il y a quelques années), et j’ai l’impression qu’il y a moins de salles d’arcades qu’avant, et qu’elles sont moins remplies (quand le « Sega Club » de Akihabara n’est pas rempli à craquer un dimanche, il doit y avoir un problème). Les « convinis » sont toujours là, à tous les coins de rue (littéralement) ou presque. Il doit certainement y avoir d’autres changements dans la société (sans parler politique bien sûr), mais j’avoue ne pas avoir chercher a jouer au jeu des 7 erreurs toute la semaine.

Il y a quelques petites choses que j’ai faites et dont je ne vous ai pas encore parlées. Laissez-moi un peu le temps de mettre ça au propre, de faire le tri dans mes photos, et je vous publie ça dès que possible.

Publicités
Catégories :Coté Japon, Divers Étiquettes : , , , ,
  1. 26 septembre 2010 à 11:08

    J’attends toujours avec impatience tes articles 🙂

    J’ai quand même bien peur que toute ta vie tu sois considéré comme le Gaijin, à part si les mentalités continuent d’évoluer (je pense que l’ombre d’Hiroshima s’éloigne de plus en plus avec les générations tournées vers la culture européenne).

    Et je ne suis pas d’accord pour les mangas, faut lire les bons c’est tout ^^

    • 26 septembre 2010 à 12:46

      Ca aussi ça fait parti des choses auxquelles je m’attendais, mais qui constitue un choc culturel : entre venir au Japon en touriste, avec une bande potes (ou sa/son cheri(e) ), et venir seul avec pour objectif de « vivre » le Japon (comme tu dis, « l’intégration du gaijin » relève plus de l’antiphrase qu’autre chose), il y a une différence que l’on ne peut connaître qu’en l’expérimentant. Et de ce que j’en ai vu pour l’instant, la marche est sacrément haute !
      En ce qui concerne les manga, j’aurais tendance à te dire que « les bons » que tu nommes, ce sont certainement ceux qui sont le moins présent sur le marché français (le quotidien et l’ordinaire n’ont jamais fait vendre en France).

  2. kla
    26 septembre 2010 à 20:56

    allez allez courage dans l’ intégration tu trouveras bien un angle d’approche…faut leur laisser le temps c’est fragile un japonais …ce sera pas lost in translation pendant un an! 🙂
    biz

    • 27 septembre 2010 à 01:22

      Si c’est pour finir avec Scarlett Johansson je dirais pas non … 🙂

      • kla
        27 septembre 2010 à 13:12

        pas faux je vois que t’as de l’ambition!:)

  3. cheppa
    26 septembre 2010 à 21:18

    Déjà t’as tenu plus longtemps sur le sol japonais que… Paris Hilton.
    Hum, ok je sors

    • 27 septembre 2010 à 01:30

      En même temps, Paris Hilton au Japon, c’est comme Blanche Neige chez les 7 nains, l’innocence en moins et la superficialité en plus …

  4. zdudz
    26 septembre 2010 à 21:30

    Whaouuu merci pour ce blog , vraiment chapeau bas j’ai un peu le même projet que toi mais je suis encore jeune et n’ai toujours pas fini mes etudes j’attend que ce projet mûrisse et que je commence a apprendre le japonais.
    Même si nous sommes de génération différente je pense qu’ont est tomber dedans pareil aux début les animés , les mangas ensuite viens les émission sur la vie au japon et tous ce qui y touche , tous s’enchaîne très vite jusqu’à vouloir faire un séjour la bas apprendre cette culture et tous ce qu’y réfère.
    E parlant d’étranger je pense qu’il t’y faudra s’y faire les japonais te verront toujours comme un étranger c’est a toi de t’adapter.
    Je ne sais pas si tu connais ce liens http://www.ici-japon.com/articles/japon/partir_au_japon/model-student—paye-pour-apprendre-le-japonais.php
    ici tu est payer pour apprendre le japonais ( en fonction de ton visa ).
    J’espère que tu vas bien t’éclater et que cela te fera une belle expérience de la vie japonaise , vie a fond et ne regrette rien ^^.

    • 27 septembre 2010 à 02:13

      Salut Zdudz, content de voir ce blog attire différents profiles parmi les « japanophiles ».
      En ce qui concerne les « models students », j’avais déjà lu des articles là-dessus. C’est bien sûr très intéressant, mais je crois qu’il faut déjà avoir un niveau minimum si tu ne veux pas être perdu. Et bien sûr, c’est rémunéré, mais à 1000 Yen le cours, 5 cours par semaine, 4 semaines par mois, ça ne fais que 20000 Yen : de quoi mettre du beurre dans les épinard, voire vivre au quotidien, mais pas de payer le loyer du mois. En clair pour moi, c’est une bonne solution si on a déjà de l’argent de coté, et si on n’a rien d’autre à faire (et si on veux apprendre le japonais bien sûr). J’essayerais de me renseigner quand même. En fonction de comment tournent les choses ça peut devenir intéressant.
      Enfin, si je peux me permettre un ou deux petit avis pour d’aider dans ton projet. Apprendre le japonais est une excellente initiative (certainement la meilleure que tu puisse prendre) et le travailler régulièrement est la clé du succès (avant de partir, j’essayais de passer environ 1 heure par jour à revoir mes cours et à apprendre du vocabulaire) ; et n’hésite pas à rechercher des ressources sur Internet, même en anglais : les meilleures sont souvent là-bas (par exemple http://smart.fm/).
      Ensuite, fait au moins un voyage à but touristique, histoire de voir si c’est vraiment ce que tu imagines. Et Enfin, prévoit un GROS budget pour ton séjour longue durée au Japon (j’entends par là au moins 10000 Euro, toutes les sources que j’ai s’accordant à dire qu’il est difficile pour un étranger de trouver du travail au Japon, même en parlant la langue ; à moins que tu ne parviennes à trouver une entreprise française qui cherche à t’envoyer là-bas, certainement la meilleure des solutions).
      Bon courage.

  5. Vincent G
    27 septembre 2010 à 03:22

    Salut,

    Courage !!!

    Avec la maitrise de la langue, je suis sur que cela passera beaucoup mieux.
    Et au fait le decalage horaire ? Tu n’en parles meme pas ?

    • 27 septembre 2010 à 03:36

      Je n’en parle pas parce que je suis pas sûr de savoir quoi en penser : j’ai choppé le rythme japonais dès le début (debout vers 8-9 heures, couché vers 11H-minuit) et je ne me sent pas spécialement fatigué durant la journée (mis à part que je me fait des demi-journées de marche à travers la ville). Par contre, c’est vrai que j’ai eu du mal à trouver le sommeil le soir, malgré la fatigue, particulièrement les premiers jours …
      Enfin voilà, s’il y effectivement un effet « décalage horaire », je n’en souffre pas trop.

  6. Honu
    27 septembre 2010 à 15:42

    Oki Guillaume on est preneurs même si c’est cocasse ou insolite au possible.
    Enfin avec le recul tu verras forcement le japon sous un œil un peu différent de ce que tu en as gardé comme souvenirs de vacances mais c’est logique et puis c’est aussi le but de ton expérience quelque-part. Enfin tu as l’air malgré tout de pas trop mal te démerder et il faut bien reconnaitre que ce n’est certainement pas si évident vu que tu n’es pas seulement au antipodes géographiquement mais bien aussi du point de vue de la culture 🙂 A bientôt de te good news mec!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :